RESULTATS 2003 VANNES

Nombre de classés

1546

HOMMES

VETERANS

FEMMES

1- Pacey Sylvain 2:29:59 1- Orjebin Bruno 2:33:00 1- Hulain Marriannick 3:08:09
2- Le Luherne Christophe 2:31:32 2- Duton Patrick 2:36:47 2- Giron Patricia 3:09:01
3- Le Guern Olivier 2:35:36 3- Eveno Lionel 2:39:42 3- Le Bellego Christine 3:09:51
4- Lautredoux Bertrand 2:37:37 4- Fontaine Jacky 2:43:28 4- Landel Béatrice 3:10:47
5- Djouadi Sébastien 2:39:35 5- Rinner Pascal 2:44:55 5- Gauquelin Patricia 3:10:55
6- Langlo Franck 2:42:48 6- Juin Daniel 2:45:04 6- Rouaud Nelly 3:13:07
7- Le Dube Gicquel Guy 2:45:20 7- Le Denmat Guy 2:45:05 7- Richardson Alexandra 3:17:02
8- Mc Cullough Patrick 2:45:45 8- Bouron Christophe 2:45:27 8- Fouque Magali 3:17:37
9- Le Bourdiec Herve 2:45:57 9- Becker Jean-Jacques 2:45:30 9- Hauguel Christelle 3:20:25
10- Sanchez Xavier 2:46:34 10- Bachelot Jean-Yves 2:46:04 10- Ammos Jean-Paul 3:24:03
11- Le Sommer Gilles 2:47:06 11- Frangeul Jean-Marc 2:46:46 11- Costes Laure 3:24:14
12- Lahlali Samy 2:47:21 12- Gris Denis 2:46:57 12- Busson Christine 3:26:23
13- Pelan Alain 2:47:33 13- Brelivet Patrick 2:47:25 13- Automarchi Dominique 3:27:01
14- Vinet Philippe 2:47:54 14- Rochefort Andre 2:47:34 14- Heydon Véronique 3:28:57
15- Le Hir Lionel 2:48:23 15- Matelot Robert (v2) 2:48:07 15- Le boucher rachel 3:29:18
16- Leger bruno 2:48:50 16- Allix Jacky 2:48:26
17- Vincent Sébastien 2:48:59 17- Rouxel Christian 2:48:28
18- Pay Pascal 2:49:34 18- Vallée Albert 2:48:29
19- Godier Laurent 2:49:40 19- Girod Denis 2:50:52
20- Valet Eric 2:50:34 20- Durand Loïc 2:51:56
 

Le Normand Sylvain Pacey a remporté, hier, le marathon de Vannes. Cette quatrième édition s'est disputée sous des conditions exécrables, une pluie battante ayant fait son apparition à la mi-course. Son dauphin, le Morbihannais Christophe Le Luherne remporte pour sa part le titre de champion de Bretagne.

Des trombes d'eau. Cette quatrième édition du marathon de Vannes aura été particulièrement arrosée ! Mais sans doute pas comme les organisateurs l'auraient souhaité. Une pluie battante et glaciale s'est en effet mise à tomber après trois quarts d'heure de course rendant cette particulièrement âpre. « Frigorifiés, gelés, glacés ». Premiers ou derniers, les concurrents qui ont rejoint le stade de Kercado n'avaient pas les mots suffisants pour exprimer ce qu'il venait d'endurer. Cependant, alors qu'on aurait pu s'attendre à une hécatombe, ils ont été 1 546 courageux à terminer.

Tout avait pourtant bien commencé... Hier matin, lorsque les 1 800 coureurs se sont élancés pour leur périple de 42,195 km, le ciel vannetais n'avait encore rien de menaçant. En tout cas, les chevaux lâchés, les favoris se détachaient immédiatement. Ainsi, après tout juste deux kilomètres, ils étaient sept puis six à jouer les éclaireurs avec le Costarmoricain Olivier Le Guern dans le rôle du meneur d'allure. Dans ce groupe, on retrouvait également Le Luherne, Orjebin, Lautredoux, Pacey et le Rennais Patrick Duton, qui semblait particulièrement à son aise.

Il fallait patienter ensuite une bonne vingtaine de kilomètres pour attendre la grande explication entre les hommes de tête. Christophe Le Luherne décidait de lancer les grandes manoeuvres en prenant la course à son compte : « À mi-parcours, je sentais que l'allure était en train de faiblir au sein du groupe, expliquait-il après l'arrivée. J'ai donc décidé de passer à l'offensive. » Le Theixois plaçait ainsi une première attaque vers le 26e km. Il prenait une trentaine de mètres d'avance avant de voir revenir Pacey et Duton. Les autres avaient fait les frais de cette accélération.

La situation se clarifiait encore un peu plus lorsque le Normand décidait de produire son effort juste avant le 30e km. Duton lâchait prise alors que Le Luherne tentait tant bien que mal de s'accrocher à sa foulée. Mais en vain. Il devait se résoudre à laisser filer l'athlète de Sourdeval qui s'en allait remporter son premier marathon. « Je suis très content de moi, avouait-il après son arrivée victorieuse. Mon record personnel est de 2 h 29'. Aujourd'hui, je fais certes une minute de plus mais sur ce parcours exigeant et étant donné les conditions climatiques, c'est plutôt bien. » Derrière, Christophe Le Luherne terminait, comme en 2001, à la deuxième place. Une deuxième place qui lui offrait le titre de champion de Bretagne de marathon devant Bruno Orjebin et Olivier Le Guern. Un titre qui, chez les dames, revenait à la Rennaise Marie-Annick Hulain (ASPTT Rennes). Déjà victorieuse à Vannes en 2002, elle s'imposait en 3 h 08' devant Christine Le Bellego qui avait longtemps mené avant de céder sur la fin.

retour marathon de Vannes