RESULTATS 2005 (4528 classés)

SENIORS HOMMES

VETERANS HOMMES

FEMMES

1- Chumba Patrick (ken) 2:20:43 1- Rémond Philippe (fra) 2:26:21 1- Raux Corinne (championne de France) 2:40:29
2- Antoine David (champion de France) 2:24:58 2- Loup Philippe 2:32:38 2- Rasoarizay Clarisse (mad) 2:54:12
3- Yator Elijah (ken) 2:25:19 3- Sicot André 2:34:37 3- Bertone Catherine (ita) 2:55:54
4- Randriasoalaza Prosper (mad) 2:25:25 4- Helleux Patrick 2:34:45 4- Pretot Svetlana (fra) 2:56:52
5- Ndjissipou Ernest (caf) 2:28:09 5- Marsollier Laurent 2:36:38 5- Briand Stéphanie (fra) 2:57:21
6- Guery Olivier 2:29:00 6- Piveteau Pascal 2:37:49 6- Cormerais Céline 2:59:04
7- Baala Samir 2:31:20 7- Perez Cyrille 2:43:53 7- Moynot Cécile 3:00:40
8- Ouassaa Elbel 2:32:07 8- Eveno Lionel 2:46:52 8- Desprez Caroline 3:01:35
9- Prandi Mario (ita) 2:33:16 9- Laureillard Eric 2:48:20 9- Marin Nathalie 3:02:41
10- Vautier Stéphane 2:34:34 10- Paillard Frédéric 2:50:12 10- Smirnova Ludmilla 3:03:14
11- Rodrigues Victor 2:35:53 11- Pommier Jean-Daniel 2:51:21 11- Chorin Joëlle (v2) 3:03:41
12- Lacombe Régis 2:36:08 12- Leray André 2:51:28 12- Chabanne Amina 3:04:36
13- Blouet Laurent 2:37:04 13- Renou Pascal 2:51:41 13- Roussel Zoe 3:06:45
14- Johannick Pajot 2:37:17 14- Russo Salvatore 2:52:06 14- Chevillard Chantal 3:07:04
15- Pacey Sylvain 2:37:40 15- Prioul Jean-Marc 2:52:41 15- Roue Solange 3:09:25
16- Potteau Pierre (1er espoir) 2:38:00 16- Ferrazzi Urbano 2:52:57 16- Rotsaert Pascale 3:10:56
17- Piquois Franck 2:41:47 17- Bouffard Serge 2:53:37 17- Connan Annie 3:11:05
18- Vassard Vincent 2:42:26 18- Urvoy Gérard 2:53:40 18- Farris Betty 3:12:16
19- Darnauguilhem Sébastien 2:43:38 19- Fernandes Phil 2:53:43 19- Le Bellego Christine 3:15:06
20- Porée Eric 2:43:45 20- Gilet Dominique (v2) 2:56:00 20- Decoray Marie-Françoise (v2) 3:16:00
21- Cerisel Emmanuel 2:44:07 21- Grimault Denis 2:56:15 21- Cassan Régine (v2) 3:21:10
22- Smail Nacer 2:44:56 22- Figueira Carlos 2:56:57 22- Kachenge Jane 3:23:50
23- Triquet Laurent 2:46:10 23- Fabre Jean 2:57:17 23- Giron Patrizia 3:23:51
24- Guillou Christophe 2:46:18 24- Viaud Joël 2:57:21 24- Glotin Christine 3:24:41
25- Herry Yves 2:46:53 25- Chenu Pascal 2:57:23 25- Leroy Sophie 3:27:57
26- Dubois Christian 2:47:09 26- Beaudoin Alain (v2) 2:57:42 26- Ruel Elisabeth 3:28:21
27- Hardy Jean-Pierre 2:47:17 27- Burguin Yves 2:58:07 27- Faveaux Patricia 3:29:33
28- Delepine Johnny 2:47:52 28- Dijon Dominique 2:58:15 28- Andre Françoise 3:29:52
29- Rodrigues Antonio 2:48:10 29- Daniel Michel 2:58:36 29- Rouaud Nelly 3:31:07
30- Grassi Fabrice 2:48:50 30- Riva Pierluigi 2:58:52 30- Latger Martine 3:31:44
31- Chopin Stéphane 2:49:18 31- Eulert Michel 2:59:12
32- Boulot Denis 2:49:43 32- Hoegen Han 2:59:33
33- Bellande Eric 2:49:53 33- Forestier Bruno 2:59:51
34- Giannone Alessandro 2:50:27 34- Flavenot Pierre (v3) 3:01:00
35- Verrier Grégory 2:50:39 35- Coumba Félicien 3:01:12
36- L'Aot Sébastien 2:51:20 36- Godard Roger (v3) 3:01:16
37- Blanchard gilles 2:53:00 37- Chiocca Gilles 3:01:20
38- Mauget Richard 2:53:54 38- Bozec Jean (V2) 3:01:24
39- Gutierrez-Mougin 2:53:56 39- Levesque Patrick (v2) 3:01:24
40- Morelli Jean-Claude 2:54:28 40- Martin Andre 3:01:30
41- Frangeul Olivier 2:55:18
42- Le Roux Régis 2:55:30
43- Chorgnon Ludovic 2:55:39
44- Perrot David 2:55:55
45- Marquigny David 2:56:35
46- Hardy David 2:57:03
47- Devos Christophe 2:57:07
48- Lenestour Christophe 2:57:14
49- Jeanne Mickaël 2:57:42
50- Morin Philippe 2:58:21
51- Pessey Raphaël 2:58:43

19/06/2005:  Le Kenayan Patrick Chumb s'impose chez les hommes, devant David Antoine.... sous une chaleur torride. (france 3 ouest)

"Bravo Corinne"! Les applaudissements pleuvent à l'arrivée de la Bretonne, vainqueur de chez les femmes en 2h40'29''. Elle était grandissime favorite de la raison et des coeurs sur cette 8e édition du marathon de la Baie du Mont-Saint-Michel.

Amassé autour de la ligne d'arrivée au Mont-Saint-Michel, le public a poussé un immense "Oh!" de déception quand le speaker annonçait l'abandon de Corinne Raux, recordwoman de France de la discipline. Quelques minutes plus, le même public poussait une immense "Ah!" de soulagement et de joie quand le même speaker clamait la reprise de la course par Corinne Raux. La Bretonne, 15e aux derniers Jeux olympiques, s'était simplement momentanément arrêtée pour marcher.
Très populaire, Corinne Raux. Celle qui vit à Antrain, à quelques kilomètres du Mont, a débuté sa carrière sur la distance par une victoire en 2003... sur les 42km195 du Cancale - Mont Saint Michel. Cette année, elle a remporté la course en 2h40. « L’objectif c’était le titre avant tout, battre le record de l’épreuve aurait constitué un bonus mais compte tenu des conditions, ce n’était pas jouable. Dans la 2ème partie de la course, j’ai géré mon avance et forcément les secondes se sont égrenées. Je suis particulièrement heureuse car j’ai remporté ce titre à domicile.  »
Et maintenant, Pékin!
Créditée cette année d’une excellente performance au marathon de Paris (02h28m51s) à quelques secondes seulement du record de France (02h28m27s), elle a choisi de s’aligner sur ces championnats de France au détriment des Mondiaux d’Helsinki. « Je ne serais pas allé à Helsinki même s’il n’y avait pas eu les championnats de France. J’estime ne pas avoir de soutien de la fédération et la course à pieds, c’est mon activité principale, ma source de revenus. Une préparation de marathon c’est 3 mois et 4 mois de récupération. Comme je n’ai pas encore le potentiel pour être dans les 3 premières d’un mondial, je fais l’impasse. En revanche les J.O. de Pékin consitutent des objectifs.

"C'est le seul marathon dont on voit le point d'arrivée tout au long des 42,195 km"! Patrick Chumba, lui, a été toujours été le plus proche de point d'arrivée. Parti dans les tous premiers, il a creusé l'écart très vite pour terminer en vainqueur, en solitaire et en 2h20'43'' cette 8e édition du marathon de la Baie du Mont-Saint-Michel. Derrière lui, près de 6500 coureurs ont tenté de suivre! Surtout, derrière lui, le Français David Antoine, à plus de 4 minutes. Il devient de fait champion de France de la compétition, en 2 h 24:58. C'est un autre Kenyan, Elijah Yator, qui a pris la troisième place, à une vingtaine de secondes. Les faibles temps s'expliquent par l'écrasante chaleur qui a régné sur tout le long du parcours (34 degrés à midi!). L'organisation de la course a alors décidé de neutraliser la course, pour préserver la santé des coureurs. La moitié des participants avaient alors rallié le Mont. 

retour marathon du Mt st Michel