RESULTATS 2005 TOKYO

RESULTATS 2005 TOKYO

FEMMES

1- Takahashi Naoko (jap) 2:24:39
2- Balciunaite Zivile (lit) 2:25:15
3- Alemu Elfenesh (eth) 2:26:50
4- Zakharova Svetlana (rus) 2:26:55
5- Yamauchi Mara (gbr) 2:27:38
6- Omwanza Beatrice (ken) 2:32:10
7- Matsuoka Rie (jap) 2:32:14
8- Shelley Lauren (aus) 2:33:42
9- Fairweather Jackie (aus) 2:35:57
10- Botezan Mihaela (rou) 2:37:16
11- Minato Yumiko (jap) 2:38:09
12- Sato Yuko (jap) 2:38:23
13- Koike Hitomi (jap) 2:38:47
14- Mc Cann Kerryn (aus) 2:39:35
15- Yamazaki Asako (jap) 2:39:55

20/11/2005: Marathon de Tokyo dames - Retour victorieux de la Japonaise Naoko Takahashi (AFP)

La Japonaise Naoko Takahashi a réussi un retour victorieux à la compétition après deux ans d'absence en remportant dimanche le marathon féminin de Tokyo en 2 h 24 min. 39 sec.

La Japonaise âgée de 33 ans, championne olympique du marathon aux Jeux de Sydney (2000), première femme à courir un marathon en moins de 2 h 20 min (2 h 19 min et 46 sec à Berlin), avait raté sa qualification pour les Jeux d'Athènes lors de ce même marathon il y a deux ans. Deuxième en 2003, elle pensait néanmoins avoir décroché son billet pour les JO, faute de critères de sélection définitivement arrêtés. Mais sa Fédération ne l'avait finalement pas retenue. Et sa compatriote Mizuki Noguchi décrochait l'or à Athènes.

Depuis, une série de blessures avait empêché Naoko Takahashi de courir un marathon entier. Elle a passé l'été à s'entraîner en altitude, dans les Rocheuses, au Colorado (Etats-Unis), avec son nouvel encadrement après avoir mis fin en mai à dix ans de collaboration avec son entraîneur Yoshio Koide.

"Un moment, j'ai pensé abandonner l'athlétisme. Mais je suis heureuse d'être revenue ici", a-t-elle lancé à la foule en délire du National Stadium de Tokyo, où se terminait la course. "A partir de maintenant, mon chrono va de nouveau aller en s'améliorant", a-t-elle promis.

Pour remporter le marathon de Tokyo, Takahashi a lâché le peloton à six kilomètres de l'arrivée, sur une portion abrupte particulièrement difficile, non loin de l'endroit où, en 2003, elle avait calé, perdant toute chance de se qualifier pour Athènes. Elle a devancé la Lituanienne Zivile Balciunaite de 36 sec. et l'Ethiopienne Elfenesh Alemu de 2 min. 11 sec.

retour marathon de Tokyo