RESULTATS 2005 VANNES (1684 classés)

Général scratch

par catégories hommes

par catégories femmes

SENIORS HOMMES

VETERANS HOMMES

FEMMES

1- Brelivet Patrick 2:30:07 1- Croguennec Bertrand 2:40:01 1- Joubel Gwenola 3:04:09
2- Lahlali Samy 2:34:35 2- Orjebin bruno 2:42:26 2- Sommier Karine 3:05:28
3- Pacey Sylvain 2:34:44 3- Duton Patrick 2:45:24 3- Jalabert Hélène 3:07:47
4- Bignon Hervé 2:40:31 4- Pinson Elie 2:46:21 4- le Bellego Christine 3:08:41
5- Nedelec Jean-Pierre 2:41:30 5- Fontaine Bernard 2:47:30 5- Hulain Mariannick (v2) 3:12:15
6- Camboulives Nathaniel 2:43:57 6- Jami Said 2:48:30 6- Jarnoux brigitte 3:13:47
7- Pasquier Frédéric 2:44:03 7- Huyghe Vincent 2:49:38 7- Foucher Sabine (v2) 3:20:36
8- Bluteau Guillaume 2:46:14 8- Marin Patrice 2:49:51 8- Quirion Annick 3:20:58
9- Lesage Yann 2:46:56 9- Charrier Bernard (v2) 2:50:34 9- Morisseau Florence 3:28:23
10- Le Henanff Antony 2:49:10 10- Pay Pascal 2:50:50 10- Le Goff Patricia 3:29:48
11- Lher Michel 2:49:18 11- Roy Martial 2:52:17 11- Delatouche Denise (v2) 3:30:37
12- Carre Cédric 2:49:40 12- Caillet Bernard 2:52:20 12- Lhermite Mauricette 3:31:37
13- Neveu Franck 2:49:45 13- Jacob eric 2:52:24 13- Le Bec Eliane 3:32:58
14- Chedaleux Denoel 2:50:33 14- Le Fleche Christophe 2:52:42 14- Cras Anne 3:33:16
15- Le Roy Pascal 2:51:34 15- Jarno Gilles 2:53:08 15- Renault Patricia (v2) 3:34:35
16- Salomone Anthony 2:51:37 16- Coer Bruno 2:53:22
17- Legadec Régis 2:52:54 17- Le Hir Lionel 2:53:28
18- Le Turnier Rachel 2:54:51 18- Lemesle Jean-pierre 2:53:55
19- Rouxel Christian 2:55:20 19- Christien Patrick 2:54:04
20- Banville Christian 2:56:52 20- Rogon Claude 2:54:17

17/10/2005: Marathon de vannes: Brelivet prend sa revanche de l'an passé et Joubel empoche la victoire chez les femmes.Patrick Brelivet s'impose en solitaire dans la sixième édition du marathon de Vannes. L'an passé, le Finistérien de Saint-Coulitz s'était classé second à l'issue du sprint victorieux du Rennais Elhadi Moumou. « L'an passé, je m'étais incliné au sprint derrière Moumou. Cette année à Arradon, cela s'était joué de deux secondes en faveur de Moumou et encore d'une seconde à Bannalec. Moumou, ce dimanche, s'arrête au 30e km, il me laisse la voie libre enfin. C'est ma sixième victoire de la saison » savoure Brelivet, sur la plus haute marche du podium avec plus de quatre minutes d'avance sur son second. « Avant que je m'échappe, il y avait des à-coups, on se surveillait. C'était tactique jusqu'à ce que Moumou rende son dossard » ajoute le vainqueur 2005. Patrick Duton, qui avait dynamité le peloton, a payé ensuite ses efforts pour néanmoins se classer finalement 10e. « J'ai levé le pied au 32e km. » Quant à Elhadi Moumou, peu avant le 30e kilomètre, il a décidé d'arrêter (il n'abandonne jamais), se plaignant d'un mal de dos.

Chez les féminines, la belle et grosse surprise est venue de la triathlète quimpéroise Gwenola Joubel. « C'est génial, je suis très très heureuse. Ici, il s'agissait de mon premier marathon de l'année. J'enlève la victoire chez les féminines et je pulvérise mon record personnel qui était de 3h11'42, établi en 2004 à La Rochelle » apprécie la lauréate. Gwenola Joubel « à son train », a remonté ses trois principales adversaires pour empocher le trophée féminin sur la piste du stade de Kercado. À son arrivée, Joubel ignorait qu'elle venait d'établir (avec une prime à la clé) le record de l'épreuve pour les féminines. Le précédent record était de 3h06'06, il est désormais entre les mains de la Quimpéroise en 3h04'09. Une superbe performance saluée par le public, massé nombreux près de la ligne d'arrivée du marathon vannetais.

retour marathon de Vannes