RESULTATS 2007 Londres

HOMMES

FEMMES

1 Lel Martin 2:07:41 1 Zhou Chunxiou 2:20:38
2 Goumri Abderrahim 2:07:44 2 Wami gete 2:21:45
3 Limo Felix 2:07:47 3 Dita Constantina 2:23:55
4 Gharib Jaouad 2:07:54 4 Kosgei Salina 2:24:13
5 Ramaala Hendrick 2:07:56 5 Kiplagat Lornah 2:24:46
6 Tergat Paul 2:08:05 6 Yamauchi Mara 2:25:41
7 Hall Ryan 2:08:24 7 Johnson Benita 2:29:47
8 Marilson dos Santos 2:08:37 8 Yelling Liz 2:30:44
9 Robinson Dan 2:14:14 9 Abitova Inga 2:34:25
10 Jones Andi 2:17:49 10 Adere Berhane 2:39:11
11 Cherono Benson 2:18:55 11 Donta helen 2:40:42
12 Lunde Orjan 2:20:21 12 Mihaylova Milka 2:44:35
13 Gardiner Richie 2:20:26 13 Mercado Yolanda 2:44:58
14 Driscoll Joe 2:20:49 14 Clay Nicola 2:46:25
15 Mc Farlane John 2:22:18 15 Schmidt Elke 2:47:09
16 Raven Gareth 2:23:27
17 Renault Neil 2:23:44
18 Miles Mark 2:24:20
19 Bilton Darran 2:25:10
20 Carroll Michael 2:25:19
57 Deleurme Stéphane 2:34:05

23/04/2007: Marathon de Londres: victoire du Kenyan Lel, nouvelle désillusion pour Gebreselasie

Le Kenyan Martin Lel, battu au sprint l'an passé, a remporté dimanche en 2 h 07 min 41 secondes, dans des conditions de chaleur difficiles, le marathon de Londres, dans lequel l'Ethiopien Haile Gebreselasie a abandonné pour un troisième échec dans cette course.

Chez les dames, la favorite Zhou Chunxiu a fait honneur à son statut en devenant la première Chinoise à s'imposer à Londres (2 h 20:38), devant l'Ethiopienne Gete Wami et la Roumaine Constantina Tomescu-Dita.

Zhou, qui était alors en tête avec Wami et Lornah Kiplagat, est partie seule après le 35e kilomètres pour s'imposer. "Je savais que je pouvais gagner. la chaleur ne m'a pas gênée car je m'entraîne dans ce type de conditions", a commenté la Chinoise.

Troisième pour ses débuts en marathon en 2002, 9e l'an passé pour la "pire course de (sa) carrière", Gebreselassie, dont le duel avec le Kenyan Paul Tergat était attendu, a cette fois abandonné peu après le 30e kilomètre, laissant s'achapper le groupe de tête où figuraient notamment Lel, le vainqueur de l'an passé Felix Limo, et Tergat.

A un kilomètre de l'arrivée, Lel, Limo et le Marocain Abderrahim Goumri, dont c'était le premier marathon, lâchaient les trois autres concurrents encore dans le groupe de tête, dont Tergat.

Battu au sprint l'an passé, Lel s'envolait cette fois vers la victoire, Goumri étant le dernier à tenter de s'accrocher pour s'emparer d'une exceptionnelle et inattendue deuxième place.

"C'est l'une des courses les plus tactiques que j'ai courues. Je suis très fier de l'avoir gagnée car il y avait beaucoup de grands champions. J'ai corrigé mes erreurs de l'an passé, j'ai géré mon effort en faisant attention de garder mon énergie pour le sprint", a commenté Lel.

Retour marathon de Londres