2008

2008: PEKIN:LE KENYA ENFIN VAINQUEUR

DATE VAINQUEUR FEMININ AGE PARTANTS ABANDONS
17 Aoüt 2008 Constantina Tomescu (Roumanie) 38 ans

17/08/2008: Marathon dames: l'âge de l'or pour la Roumaine Constantina Tomescu

La Roumaine Constantina Tomescu a démenti le dicton +la valeur n'attend pas le nombre des années+ en s'offrant à 38 ans le titre olympique du marathon, dimanche matin à Pékin.

"Avec le capital d'expérience que l'âge implique, c'est plutôt un avantage. En tout cas, j'ai prouvé qu'on pouvait encore bien courir à cet âge", a expliqué la lauréate, mère d'un enfant de 13 ans.

Et Constantina Tomescu a détalé dès le 20e km, parce qu'elle n'est pas du genre à calquer sa course sur celles des autres. Histoire aussi de donner un peu de rythme au train dicté par la Britannique Liz Yelling, sa compatriote Paula Radcliffe, détentrice du record du monde, calée dans la foulée.

"J'ai été surprise que personne ne vienne avec moi", a expliqué la Roumaine, dont l'échappée montrait les limites de Radcliffe. Insuffisamment remise d'une fracture de fatigue à un fémur, la grande Britannique était lâchée du premier groupe des poursuivantes au 30e km.

Entre-temps, Tomescu, entraîné par son mari Valeriu, avait porté son avance à plus d'une minute. Il était déjà trop tard pour les Chinoises et les Kényanes qui émergeaient alors du maigre peloton de chasse.

Comme aux Jeux Athènes, la double championne du monde kényane Catherine Ndereba terminait deuxième, en précédant au sprint la Chinoise Zhou Chunxiu qu'elle avait déjà devancée aux Mondiaux 2007. Mais c'était alors pour l'or.

"Non, je ne suis pas déçue par la couleur de la médaille. Même si c'est la deuxième du même métal aux Jeux. Déçue, ce n'est pas un terme de mon vocabulaire. Au contraire, c'est une grande performance et je remercie Dieu", a estimé Ndereba.

Tomescu, championne du monde de semi-marathon 2005 et médaille de bronze de marathon la même année aux Mondiaux d'Helsinki, est allée au bout de son rêve. A Athènes, elle avait été vaincue par la chaleur, comme d'ailleurs la favorite Radcliffe qui avait alors abandonné en larmes. La Roumaine, née Dita et fille d'agriculteurs, avait elle tenu à terminer (20e). "Je me disais que je n'aurais peut-être plus l'occasion de participer à des jeux Olympiques", a-t-elle rappelé.

Installée à l'altitude de Boulder (Colorado) depuis 2005, Constantina a exprimé sa compassion pour Paula. "Je suis passée par les mêmes problèmes. L'an dernier, j'ai dû m'arrêter trois mois et je n'ai pu participer aux Mondiaux d'Osaka. Je sais ce qu'on éprouve."

Dimanche matin, en défilant sur la place Tiananmen devant le portrait géant de Mao, la Roumaine aurait presque pu se croire dans ses montagnes américaines tellement l'air de Pékin, après les pluies nocturnes, était respirable.

DATE VAINQUEUR FEMININ AGE PARTANTS ABANDONS

25/08/2008: Wanjiru apporte son premier titre olympique au Kenya 

Il a signé un temps de 2 h 6 min 32 s, pulvérisant ainsi l'ancien record olympique détenu par le Portugais Carlos Lopes (2:09:21) depuis les Jeux de Los Angeles, en 1984.L'athlète de 21 ans a devancé le Marocain Jaouad Gharib (2:07:16) qui, à 36 ans, vivait probablement son dernier rendez-vous olympique. L'Éthiopien Tsegay Kebede (2:09:21) a terminé 3e.

Wanjiru, qui en était seulement à son troisième marathon en carrière, donne au Kenya une première médaille d'or olympique dans cette épreuve.« C'est agréable d'écrire l'histoire (du sport kényan) ici, a-t-il déclaré au terme de la course. Le Kenya a gagné de nombreuses médailles mais jamais au marathon donc je suis heureux d'avoir obtenu celle-là. »

Le fil de la course

Malgré une chaleur accablante (29 degrés Celsius à l'arrivée), la course a été entamée sous un rythme effréné. Les meneurs sont passés au 20e kilomètre en 59 min 10 s, sous les bases du record du monde.Le groupe de tête s'est rétréci un peu avant le 30e kilomètre. Le Kényan Lel et l'Éthiopien Merga ont frappé un mur, ce qui a laissé le champ libre au trio Wansiru-Gharib-Merga. Peu après le 35e kilomètre, Wansiru a ouvert les vannes. Gharib a pu rester dans son sillage le temps de quelques foulées, mais il a dû se résigner à la 2e place. Le jeune Kenyan a finalement franchi l'arrivée 44 secondes devant le Marocain, champion du monde en 2003 et 2005.

L'Éthiopien Merga, qui détenait la 3e place à son entrée dans le Nid d'oiseau, a connu une fin de course tragique. Il a manqué de ressources lors de son dernier tour de piste et il s'est fait ravir le bronze par son compatriote Kebede à 200 mètres de l'arrivée.

Gharib ciblé

Après la course, Wanjiru paraissait encore frais. Visiblement, les conditions météorologiques ne l'ont pas empêché d'effectuer une entrée brillante sur la scène olympique.« Les conditions étaient excellentes malgré l'humidité. À partir du 6e kilomètre, j'ai senti que j'étais bien. J'avais assez de puissance et tout s'est bien passé », a déclaré le vainqueur à France 2.

De son côté, Jaouad Gharib a raconté qu'il a dû se battre contre la tactique de ses adversaires.« J'avais décidé d'observer la course en restant au contact des premiers. J'ai bien vu que Wanjiru et Merga se concertaient pour me décrocher. Plusieurs fois, je suis revenu. A 5 km de l'arrivée, je n'ai pu suivre une nouvelle accélération du Kenyan. Bien sûr, j'aurais préféré être premier. Mais c'est le sport. Pour moi, c'est donc une belle médaille », de préciser le Marocain.

« L'an dernier, je n'ai pu défendre mes titres aux Championnats du monde d'Osaka, à cause d'une blessure au tendon d'Achille. Et puis je n'ai pas pu prendre part au marathon de Londres, à cause d'un problème au dos. Aux Jeux de Londres, j'aurai 40 ans. Ce ne sera pas facile d'y être, mais j'essaierai », a conclu Gharib.

Haile Gebreselassie brillait par son absence. L'Éthiopien, détenteur du record du monde (2:04;26), a renoncé à l'épreuve, craignant l'humidité, la chaleur et la pollution.

Enfin, le Français d'origine kenyane, Simon Munyutu, doit se contenter du 57e temps, après avoir navigué aux alentours de la 20e place jusqu'au 25e km.

CLASSEMENT GENERAL
  HOMMES FEMMES
PLACE NOM PRENOM NATIONALITE TEMPS NOM PRENOM NATIONALITE TEMPS
1 Wanjiru   Samuel 2:06:32 Tomescu Constantina 2:26:44
2 Gharib  Jaouad 2:07:16 Ndereba Catherine 2:27:06
3 Kebede Tsegay 2:10:00 Zhou Chunxiu 2:27:07
4 Merga Deriba 2:10:21 Zhu Xiaolin 2:27:16
5 Lel  Martin 2:10:24 Komu Martha 2:27:23
6 Röthlin Viktor 2:10:35 Yamauchi Mara 2:27:29
7 Asfaw Gashaw 2:10:52 Timofeyeva Irina 2:27:31
8 Asmeron Yared 2:11:11 Simon Lidia 2:27:51
9 Ritzenheim Dathan 2:11:59 Ait Salem Souad 2:28:29
10 Hall Ryan 2:12:33 Kosgei Salina 2:29:28
11 Fokoroni Mike 2:13:17 Balciunaite Zivile 2:29:33
12 Baldini Stefano 2:13:25 Ok Kim Kum 2:30:01
13 Ogata Tsuyoshi 2:13:26 Nakamura Yurika 2:30:19
14 Andreyev Grigoriy 2:13:33 Incerti Anna 2:30:55
15 Pertile Ruggero 2:13:39 Tune Dire 2:31:16
16 Martinez Jose-Manuel 2:14:00 Rillstone Nina 2:31:16
17 Kirwa Francis 2:14:22 Genovese Bruna 2:31:31
18 Lee Myong Seung 2:14:37 Talpos Luminita 2:31:41
19 Holmen Janne 2:14:44 Perez Madai 2:31:47
20 Goumri  Abderrahim 2:15:00 Daunay Christelle 2:31:48
21 Sokolov Aleksey 2:15:57 Johson Benita 2:32:06
22 Sell Brian 2:16:07 Zakharova Svetlana 2:32:16
23 Andriani Ottaviano 2:16:10 Radcliffe Paula 2:32:38
24 Robinson Dan 2:16:14 Drybulska Monika 2:32:39
25 Deng Haiyang 2:16:17 Lee Eun-Jung 2:33:07
26 Bouramdane Abderrahim 2:17:42 Yelling liz 2:33:12
27 Matviychuk Vasyl 2:17:50 Russel Blake 2:33:13
28 Lee Bong-Ju 2:17:56 Naigambo Beata 2:33:29
29 Kulkov Oleg 2:18:11 Sicari Vicenza 2:33:31
30 Gomes Paulo 2:18:15 Gruca Dorota 2:33:32
31 Malinga Alex 2:18:26 Filonyuk Tetyana 2:33:35
32 Cordero Carlos 2:18:40 Barros Marisa 2:34:08
33 Ri Kum-Song 2:19:08 Weightman Lisa Jane 2:34:16
34 Szost Henryk 2:19:43 Melkevik Otterbu Kirsten 2:34:35
35 Garcia Jose Amado 2:20:15 Hunter Galvan Lisa 2:34:51
36 Kifle Yonas 2:20:23 Jong Yong-Ok 2:34:52
37 Sakar Saeed Nasar 2:20:24 Drazdauskaite Rasa 2:35:09
38 de Souza Jose 2:20:25 Kraus Melanie 2:35:17
39 Maase  Kamiel 2:20:30 Portillo Maria 2:35:19
40 Pak Song-Chol 2:21:16 Johannes Helalia 2:35:22
41 Musinschi Iaroslav 2:21:18 Zhang Shujing 2:35:35
42 Kim Il-Nam 2:21:51 Kimani Lucia 2:35:47
43 Cardona Juan-Carlos 2:21:57 Ruales Sandra 2:35:53
44 Ramaala  Handrick 2:22:43 Smyth Kate 2:36:10
45 KumarBasnet Arjun 2:23:09 Centeno Yesenia 2:36:25
46 Ornelas Helder 2:23:20 Dias Ana 2:36:25
47 Procopio Franco 2:23:24 Habtemariam Nebiat 2:37:03
48 Cruz Nelson 2:23:47 Jo Bun-Hui 2:37:04
49 Echeverria Roberto 2:23:54 Tsatsa Tabitha 2:37:10
50 Kim Yi-Yong 2:23:57 Dogan Bahar 2:37:12
51 Li Zhuhong 2:24:08 dos Santos Marily 2:38:10
52 Bat-Ochir Ser-Od 2:24:19 Hahn Susanne 2:38:31
53 Dlomo Norman 2:24:28 Chae Eun-Hee 2:38:52
54 Sowa Arkadiusz 2:24:48 Aquilar Alessandra 2:39:29
55 Ramadhani Samson 2:25:03 Retiz Patricia 2:39:34
56 Bashingili Ndabili 2:25:11 Lee Sun-Young 2:43:23
57 Munyutu Simon 2:25:50 Gradwohl Eva-Maria 2:44:24
58 Bernardo Antoni 2:26:29 Arzipova Yuliya 2:44:41
59 Wu Wen-Chien 2:26:55 Calizaya Sonia 2:45:53
60 Troop  Lee 2:27:17 Donta Eleni 2:46:44
61 Leon Costantino 2:28:04 Perez Karina 2:47:02
62 Stojiljkovic Goran 2:28:14 Sanchez Bertha 2:47:02
63 Arevalo Alfredo 2:28:26 Curley Pauline 2:47:16
64 Othman Qader Youssef 2:28:40 Pueyo Maria-Jose 2:48:01
65 Tenorio Franklin 2:29:05 Teveli Petra 2:48:32
66 Bautista Francisco 2:29:28 Nyirabarame Epiphanie 2:49:32
67 Kejzar Roman 2:29:37 Sarikova Zuzana 2:49:39
68 Nshimirimana Joachim 2:29:55 Trana Gabriela 2:53:45
69 Ayele Seteng 2:30:07 Sklyarenko Oksana 2:55:39
70 Mamashayev Takhir 2:30:26        

LES AUTRES JO